SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jñāna Yoga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Jñāna Yoga   30/3/2011, 9:35 am


Jñāna Yoga


"Un Jñāna Yogi voit l'atman partout à travers son œil de sagesse.
Il n'y a absolument aucun élément personnel en lui.
La pensée de soi n'existe pas. Il n'y a pas une seule trace d'intérêt égoïste.
Le soi inférieur est complètement annihilé. Il vit pour servir les autres,
il ressent le monde comme son propre soi. En fait, il sent que tout n'est que lui-même.
Il n'y a pas la moindre pensée ou sentiment pour un petit soi personnel.
Il a une vision et des sentiments cosmiques.
Exactement comme la rivière s'est unie à l'océan, il s'est uni à l'océan de la félicité,
de la connaissance et de la conscience. Il pense, sent et travaille pour les autres "
Swami Sivananda (Méditation et Mantras).


Le mot " Jñāna " veut dire " connaissance ". Le Jñāna Yoga est le yoga de la " Connaissance ". Il consiste à parcourir le chemin spirituel qui mène à la Réalisation Divine en utilisant l'approche intellectuelle. Par la recherche et l'analyse, le mental est employé à examiner le monde, à examiner sa propre nature.

Le Jñāna Yoga est le chemin le plus difficile, car il nécessite une base solide dans chacun des trois autres chemins. Pour le parcourir, l'être doit déjà être établi dans le service désintéressé (Karma Yoga), vivre dans l'amour de Dieu (Bhakti Yoga) et avoir une grande maîtrise de son corps (Raja Yoga).

Bien qu'utilisant différentes méthodes, le Jñāna Yoga s'appuie sur un instrument principal : le Vedanta. C'est un ensemble de connaissances ou philosophie basé sur des textes très anciens de l'Inde.

Le point de départ du Jñāna Yoga réside dans une perception approfondie des textes védantiques, accompagnée par un instructeur qualifié. Cette analyse se fait en trois étapes :

La lecture, l'écoute des Upanishad : par l'étude des textes le Jñāna yogi perçoit le lien existant entre l'âme individuelle et le Soi (Âme universelle).
La raison : en utilisant son intellect, en l'affûtant, en le maîtrisant, le Jñāna yogi apprend à distinguer le réel de l'irréel. Puis l'irréel est écarté.
L'expérience directe : l'intellect ne peut expliquer que le fini. Il ne peut percevoir l'infini. C'est par l'expérience directe que procure une profonde méditation sur le Soi, que le Jñāna yogi perçoit intuitivement ce qu'est le Soi. Il vient alors à bout de toutes les fausses connaissances, de toutes les limitations liées aux empreintes laissées par les actes du passé.

Au moment où le Jñāna yogi prend conscience de cet Absolu, le monde des apparences, de l'illusion disparaît. Il devient un être réalisé. " En voyant Brahman dans la suprême élévation comme dans l'extrême bassesse, tous les nœuds du cœur sont dénoués, tous les chagrins sont dispersés, tous les doutes s'effacent et notre univers retombe au néant " Mundaka Upanishad. Un Jñāna yogi raisonne, discute, réfléchit, analyse, synthétise, discrimine. Il utilise la logique, le raisonnement, la discrimination. Ce qu'il pense, il le devient. Ainsi lorsque le Jñāna yogi pense avec intensité qu'il est Brahman, il devient Brahman. Un raja yogi va apprendre à maîtriser et à éteindre, l'un après l'autre, tous les vrittis (fluctuations, perturbations) de son mental. Lorsqu'il aura éteint le dernier vritti, le raja yogi entre en Samadhi et réalise Brahman.
Le Jñāna yogi atteint la libération instantanément. Le raja yogi s'élève progressivement. Mais tout deux en final réalisent Brahman, l'éveil.

Le Vedanta

Littéralement, Vedanta veut dire : " fin des Vedas ". Les Vedas sont les plus anciens textes de l'Inde. Leur origine est inconnue. Cependant la tradition associe ces textes à une connaissance divine inspirée à des Rishis (saints hommes), qui les auraient reçues lors de méditations profondes.

Il existe 4 Vedas :

Le Rig Veda : il traite des questions et commentaires sur le monde et la nature de la réalité.
L' Yajur Veda : il décrit tous les rites et sacrifices, ainsi que leurs règles d'application. Il contient aussi un exposé sur tous les mantras.
Le Sama Veda : il donne toute connaissance sur la théorie et la pratique de la musique et du chant
L' Atharva Veda : c'est un traité de magie, de guérison.

Chacun des Vedas est divisé en quatre parties :

Les Mantras Samhitâs : ce sont des hymnes à la gloire de Dieu
Les Brâhmanas : ce sont des guides pour pratiquer les sacrifices et prononcer les mantras
Les Aranyakas : ce sont des livres mystiques qui donnent l'interprétation philosophique des rites
Les Upanishads : Elles contiennent l'essence, la part de la connaissance de chacun des Vedas.

La philosophie du Vedanta est le fruit de tous les enseignements des différentes Upanishad, inclus dans les Vedas. " Le Vedanta est une philosophie qui enseigne l'unité de la vie, l'unicité de la conscience. Elle déclare que l'être humain est identique à l'Âme suprême, à l'Eternel. C'est une philosophie sublime qui élève immédiatement l'esprit jusqu'aux cimes prodigieuses de l'état de Brahman… C'est la seule philosophie qui peut réellement unir sur une même plateforme, sur la base du Soi unique et commun à tous, un hindou et un musulman, un catholique et, un protestant, un vishnouïte et un shivaïte, un irlandais et un anglais, un Européen et un Américain et les unir aussi au plus intime de leur cœur…
Le Vedanta nous parle d'un Atman ou Brahman unique, sans commencement ni fin, transcendant le temps et l'espace, immortel, source de sa propre lumière, indivisible, omni pénétrant, qui est sat-chit-ananda (existence - connaissance - béatitude)… Le Vedanta procure à tous la liberté. Il inclut tous les êtres sans exception. Ce n'est ni une théorie, ni une philosophie aride qui se prête à la polémique et à la discussion. C'est la vie même de félicité éternelle en Brahman, la Vérité ". Swami Sivananda (L'Essence du Yoga)

Ãnanda Very Happy

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)
Revenir en haut Aller en bas
 
Jñāna Yoga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le yoga
» Les postures de base du Yoga
» "Baby yoga"
» Le yoga tibétain
» Poses de yoga : La posture du lion rugissant (Simhasana)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Introduction à la "Posture" du Samâdhi-
Sauter vers: