SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Posture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Etudiant(e) éprouvé(e)
avatar


MessageSujet: La Posture   10/2/2011, 6:43 pm

Bonsoir à tous,

je me permets d'écrire ce soir car je suis extrêmement pris par des obligations professionnelles qui risquent de m'empêcher de poster ce message plus tard, par manque de temps à consacrer à l'écriture de ce sujet.

J'en profite au passage pour remercier le Maître qui a su m'éveiller à la Philosophie et je lui rend hommage par ce sujet qui lui tient à coeur. D'ailleurs, en rapport à son enseignement, mon avatar représente la voie sur laquelle il m'a conduit et où, en sa compagnie, j'ai reçut au-delà de ce que je pouvais imaginer.
Paix sur Lui.

Ce mot, posture, est universel dans chaque voie et chaque voie transporte son lot de chercheurs qui tentent d'en comprendre le sens et de s'établir dans ce que nous nommons la "bonne Posture". Cet Etat est en rapport direct au tempérament de l'Impétrant et de ses qualités innées. Alors je vous demande par avance de me pardonner car je ne parlerai que de ce que je connais, sans m'étendre sur toutes les techniques et autres voies infinies qui peuvent exister.

Dans un premier temps, aucune posture physique ni même aucune connaissance des secrets ultimes de la matière, comme en Alchimie ou en Thaumaturgie, ou encore la connaissance des corps subtils, ne sauraient être la bonne posture. Ces voies ne sont que des moyens qui passeront et se dissoudront, avec temps et patience, dans la Voie de la Connaissance Ultime, par Connaissance directe ou Soumission, ce qui revient à dire la même chose...
Ce sont tout de même des voies d'épuration qui ont leur utilité réelle et qui, lorsque l'expérience est bien vécue, permettent de pacifier le mental. Mais ceci, pour la plupart des chercheurs, ne doit être qu'une "étape".
Cette épuration ne peut être effective et donc efficace que si le chercheur se concentre sur un unique but, une seule pensée. En Alchimie qui est ma Voie, cela sera non seulement la recherche de la Pierre Philosophale au premier degré, et également la compréhension véritable de ce que représente le Sel dans un degré moins dense de conscience. En tout cas, notez bien que le mental doit être uni-pointé sur une seule pensée et que l'éparpillement qui consiste à s'intéresser à plusieurs voies, ne peut être que négatif...

Si le chercheur est réellement qualifié pour la Voie qu'il a choisit, il concentrera l'ensemble de son énergie vitale à en comprendre les mystères, de jour comme de nuit, et il s'établira, sans en avoir réellement conscience, dans une forme de "méditation" naturelle et constante où toutes les autres idées et concepts seront mis de côté. C'est ce que j'appelle la "lassitude du mental".

Certains ne comprenant pas cette "lassitude du mental" et voulant l'anticiper en se croyant être pourvu de libre-arbitre et du choix de l'action, forcent démesurément pour acquérir des connaissances et se contraindre dans des postures simiesques par exercice. Sachez que le choix d'une voie, et de sa réalisation dans la Foi, vaut tous les autres efforts. Laissez vous portez par votre Voie et soumettez-vous car il n'y a rien d'autre à faire.

Cette lassitude amenée à son terme, simplement et sans forcer, permet de re-centrer nos pensées et de pacifier le mental, et donc de réduire l'égo, voir dans certains cas, de l'annihiler. L'homme n'a alors plus aucun intérêt au regard du résultat de ses actions, ce qui fait dire, en Alchimie, qu'un Adepte, arrivé au terme de sa Quête et en possession de la Pierre Philosophale, dédaignera transmuter le "plomb en or"...

Je ne prolonge pas plus pour l'instant cette discussion, car il y a matière à lire et à "méditer". Et je sais que répondre directement au sujet traité ne nous fait pas avancer, nous autres, occidentaux.

A vous lire.


Dernière édition par Jean le 11/2/2011, 11:21 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: La Posture   12/2/2011, 11:50 am

Bonjour Jean,

Je te remercie, tout d’abord pour ton partage sur la Posture, sachant que ce sujet est d’une importance réelle et ce, en toutes choses que l’on peut entreprendre dans la vie, car cela implique aussi un positionnement et une attitude exploitable, autant en spiritualité, que dans les autres domaines.

En théosophie, les adeptes parlent d’alignement, ce qui sous-entend d’être en phase intérieurement et extérieurement, tant au niveau physique, psychique et mental.

Jean, tu nous dis que la posture est un état, qui aurait un lien direct avec le tempérament de l’impétrant, impliquant par la même, ses qualités innées, ce qui laisse sous-entendre, le rôle inné de l’Âme, de part la position qu’elle occupe au sein même, de cet état de Posture. Cela implique, que l’impétrant se doit de trouver sa voie avant toute chose, précisant aussi, que cela relève forcément d’une démarche intime en lien avec la conscience, que l’on peut qualifier à ce stade de profonde. Nous sommes donc, dans la première étape, à savoir l’identification de l’appel intérieur, est-ce cela ?

Est-ce qu’on peut dire, que l’appel intérieur, représenterait en quelque sorte la feuille de route de l’impétrant et la Posture, la conduite qu’il se doit d’avoir sur cette route ?

On ne peut évoquer l’idée de Posture, sans aborder à un moment donné, le sujet de l’ascétisme.

Qu’est-ce l’ascétisme ? L’ascétisme serait une discipline volontaire du corps et de l'esprit, cherchant à tendre vers une perfection, par le renoncement ou l'abnégation. Mais il faut savoir, qu’au-delà d’une définition littéraire, un grand n’importe quoi eut été pratiqué au fil des siècles, par certaines religions, cultes ou cultures, dans ce domaine. L’idée d’obtenir la perfection, par le renoncement, la privation et la rétention de toute forme de désir, a suscité chez certains adeptes, des attitudes et des pratiques complètement aberrantes et parfois même, poussées jusqu’au paradoxisme, occasionnant des effets contraires à ce qui était souhaité. On ne compte plus les troubles psychiques occasionnés par certaines ascèses complètement disproportionnées, relevant plus d’un fanatisme qu’autre chose.

Est-ce que l’ascétisme excessif ou disproportionné, aurait un quelconque lien avec l’épuration du mental ? Ou est-ce plutôt un problème de Posture ?

Je pense, que chacun doit trouver son propre positionnement et l’ascèse doit être adaptée à son lieu de vie, sa culture et son chemin de Foi. Un berbère qui vit dans le désert depuis sa jeune enfance, avec sa famille et ses chèvres, ne subit pas la même agression mentale, qu’un parisien, un londonien ou un new- yorkais, idem pour en ce qui concerne l’Orient, où les cultures et les modes vie sont totalement disparates. Il convient donc, d’avoir sa propre Posture et sa propre ascèse, selon sa culture et son environnement du moment. Il est certes plus difficile de faire le silence mental quand on est issu d’un mode de vie à l’occidental, que cela pourrait en être en Orient. Celui qui vit dans le désert, n’a pas de télévision, pas de jeux vidéos, pas d’électroménagers, pas les mêmes contraintes, liées au confort et au mode de vie à l’occidental, il vit au jour le jour, sans être agressé par la publicité de notre société de consommation, dont il est exclut. Il faut comprendre, que notre activité mentale est complètement différente et la démarche spirituelle ne peut être identique.

C’est en cela, que je trouve l’Advaita et les enseignements de Ramana Maharshi et Maharaj Nisargadatta, fabuleux, car ils peuvent se positionner partout, quelque soit sa culture. Nous ne sommes pas obligés de nous enfermer dans une grotte, ou de vivre en ermite, si telle n’est pas notre volonté. Chacun peut découvrir et accéder au Soi, quelque soit son lieu de résidence en ce monde, puisque ce monde n’existe pas, pas plus que notre corps. On peut pratiquer l’Advaïta partout, au travail, pendant ses loisirs, en famille, etc. Partout ! Il y a pas d’exclut dans l’Advaïta, car il n’y a pas de dualisme… Seuls les faux prétendants à cette voie, arrivent à s’exclurent d’eux-mêmes, car non qualifiés… mais là, c’est une autre histoire.

Je conclurais, en répétant qu’il n’y a rien d’autre que le Soi, mais pour atteindre l’Eveil, il faut d’abord trouver sa Posture et travailler ensuite son ascèse.

Jean, si tu as une autre vision de l’ascétisme, ou même des conseils à nous confier, n’hésites pas, ils sont toujours les bienvenus.

Bien à toi dans la Paix.
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)
Revenir en haut Aller en bas
 
La Posture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poses de yoga : La posture du lion rugissant (Simhasana)
» posture, motricité , développement de l'enfant
» Comment faire la posture birmane en méditation?
» Zazen, la juste posture
» Geste et Posture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Introduction à la "Posture" du Samâdhi-
Sauter vers: