SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une expérience méditative...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaudapada
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Une expérience méditative...   6/2/2011, 11:45 am

Bonjour à tous. Je voudrais vous faire part d'une de mes expériences qui s'est déroulée il y a quelques jours.

Celà fait maintenant quelques temps que je médite sur le Soi. Mon beau-père m'expliquant la théorie sur la méditation, je m'efforça, avec plus ou moins de succès, d'endormir le mental afin d'être le plus près possible du Soi, de mon âme (si j'ai bien compris que c'était comme ça qu'on faisait Laughing ). J'arrive à faire le vide mental de mieux en mieux mais il s'est passé quelque chose d'étonnant il y a 2 jours durant ma méditation : mes pensées quotidiennes s'étant calmées, je sentis soudain une douleur à la tête et une sensation de vertige, comme si mon corps se balançait d'un coup d'avant en arrière. J'ai également senti une certaine chaleur parcourir mon corps.
Je me demande maintenant ce qui s'est passé... Pourriez vous, svp, m'éclairer sur ce que vous pensez que cela puisse être? Est-ce seulement un vertige dû à la rétention d'air ou autre..??

Bien à vous
Gaudapada
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Etudiant(e) éprouvé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   6/2/2011, 12:08 pm

Bonjour Gaudapada,

Citation :
d'endormir le mental afin d'être le plus près possible du Soi, de mon âme (si j'ai bien compris que c'était comme ça qu'on faisait Laughing )

Bon, ce n'est pas évident de te répondre avec précision car je ne te connais pas et je ne sais comment tu pratiques réellement l'investigation Intérieure mais il y a quelques subtilités à découvrir pour que ta "méditation" soit effective.
Ne cherche rien en particulier et certainement pas à "endormir ton mental" car c'est lui l'outil, le moyen nécessaire pour épurer l'Ego dans un premier temps.
L'âme n'est qu'un corps de plus, certes subtil, mais impermanent. Il n'y a pas lieu de "s'en rapprocher". D'ailleurs, comment définis-tu l'âme ?
Tu devrais te concentrer sur le flot d'idées, de concepts qui traversent ton esprit durant ta Méditation et progressivement, t'en détournais en les "laissant passer", sans t'y engager. Au début, cela te sera difficile car lorsqu'une pensée trépasse, une autre bien souvent apparait. N'oublie pas que de vouloir endormir "le mental" qui n'est finalement qu'un agrégat de concepts et idées illusoires, est déjà une pensée. Vouloir être proche du Soi est encore une pensée.

Sois !

Citation :
mes pensées quotidiennes s'étant calmées, je sentis soudain une douleur à la tête et une sensation de vertige, comme si mon corps se balançait d'un coup d'avant en arrière. J'ai également senti une certaine chaleur parcourir mon corps.

Il n'est pas normal de ressentir une quelconque gêne ou douleur durant tes périodes de méditation. C'est donc ta façon de faire qui n'est pas canonique.
Je te conseille donc de prendre un peu de recul et de te reposer car il ne faut surtout pas forcer, dans le cas où ta Posture ne serait pas bonne et pourrait induire finalement un déséquilibre néfaste...

Citation :
Je me demande maintenant ce qui s'est passé...

C'est simple, ta Posture est mauvaise...
Peux-tu nous dire dans le détail ce que tu penses faire "quand tu médites" ?

A te lire.
Revenir en haut Aller en bas
Gaudapada
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   6/2/2011, 1:07 pm

Bonjour Jean,

Je te remercie pour ces conseils. Lorsque je pratique mes méditations, je rejette toute pensée presque de manière "violente". Ce que tu me dis là me rappelle le livre de Franz Bardon sur l'Initiation où l'auteur donne les instructions pour mettre de côté le mental. Je vais peut être un peu vite en besogne lorsque j'essaie de "méditer" et je tenterais de faire tel que tu me conseilles.
L'âme, pour moi, c'est le Soi, le véritable Soi. Car, si j'ai bien compris, l'homme est partagé entre d'un côté l'Ego et de l'autre l'âme ou le Soi. Et pour être le Soi ou un être éveillé, il faut passer par la méditation et mettre de côté le mental qui nous rattache à l'égo. Est-ce exact ou suis-je totalement à côté de la plaque?

Qu'entends tu par "ta posture est mauvaise"? Physiquement ou bien c'est ma façon de "méditer" qui est mauvaise?

Merci de prendre du temps pour me répondre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Etudiant(e) éprouvé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   6/2/2011, 1:17 pm

En aucun cas ta méditation doit être ressenti comme "violente"... Tu n'as pas à lutter mais à être "passant" et la différence est grande. As-tu pratiqué des Arts martiaux ?

Citation :
L'âme, pour moi, c'est le Soi, le véritable Soi. Car, si j'ai bien compris, l'homme est partagé entre d'un côté l'Ego et de l'autre l'âme ou le Soi.

Non, l'âme n'est pas cela. Je te conseille de relire les textes "sacrés", Ramana Maharshi, Nisargadatta ou maître Eckhart. Il faut absolument que tu apprennes de quoi tu es constitué, ton mental, tes sens, etc, ce qui fait que tu t'es engagé dans le monde phénoménal pour entamer un désengagement salutaire.

Citation :
Qu'entends tu par "ta posture est mauvaise"? Physiquement ou bien c'est ma façon de "méditer" qui est mauvaise?

Ta posture physique et l'endroit où tu médites n'ont que peu d'importance si tu es qualifié pour cela. A défaut, mais je ne te connais pas, tu "utiliseras" une ascèse qui te convient.

Le seul conseil que je peux te donner c'est de laisser pour l'instant la "méditation" de côté, et d'effectuer un travail intellectuel de fond en relisant les textes "sacrés". Tiens toi en la compagnie des sages par le biais de l'écrit et étudie jusqu'à la lassitude. Tu reviendras à la méditation plus tard, il me semble que ton mental n'est pas encore éprouvé et t'offre bien trop de résistances ce qui pourrait te conduire à de fâcheuses réactions secondaires si tu persistes en forçant exagérément.
Revenir en haut Aller en bas
Gaudapada
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   6/2/2011, 1:51 pm

D'accord, je comprends. Je vais prendre du recul sur ce que tu as dit et m'interesser davantage aux textes sacrés avec Ãnanda. J'aborderais de nouveau ce sujet lorsque je comprendrais mieux tout ceci.

Merci à toi Jean, à bientôt Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   6/2/2011, 8:58 pm

Bonsoir Gaudapada,

Comme l'a souligné Jean, ta posture n'est pas encore bonne pour parfaire au cheminement de l'Advaïta, puisque tu n'es pas encore prêt dans l'établissement de celle-ci.

Il est vrai, que l'on se connait bien, puisque tu es mon Bô-Fils et te connaissant, je sais que tu veux bien faire. Cela fait 4 ans que tu médites, plus ou moins bien, plus ou moins régulièrement et je peux ressentir parfois chez toi, une certaine lassitude à ne rien voir venir de CONCRET ! En cela réside la première problématique au sein de la posture, car tu te dois de pratiquer, sans qu'il y ait la moindre conceptualisation mentale d'un quelconque but à atteindre et avoir une attitude plutôt silencieuse et sans attente. Dis toi que tu as déjà en toi le "fruit" mais qu'il n'est peut-être pas assez mûr pour être cueilli et quand cela sera, tu ressentiras un "appel" de l'intérieur. Il est dit aussi "Quand l'élève est prêt, le Maître arrive" et de là, il se peut que tu ne sois pas encore dans la "Posture" de l'élève... Mais rassures toi, cela viendra, car à chaque jour sa peine.

Concernant le vide mental, je t'ai déjà expliqué, qu'on ne pouvait pas faire taire le mental en lui claquant la porte au nez, d'ailleurs, l'expression "vide" (mental) n'est à mon sens pas juste et je préfère employer le terme "silence mental" ce qui est plus adapté. La méditation aide et facilite le silence mental et ce, quelques soient les techniques employées, de la relaxation simple au raja yoga, la recherche du "silence mental" est incontournable, le reste n'est qu'une affaire de degrés et de postures, selon son niveau et son cheminement.

Je pense que ton mal à la tête, vertiges et autres sentiments de balancement, proviennent certainement du fait, que tu as voulu forcer l'ouverture d'une porte fermée ! Tu comprendras le paradoxe, dans le fait que tu utilises ton mental avec insistance pour qu'il se taise, alors que tu le sollicites avec force ! C'est comme éteindre du feu avec de l'essence. Comprends que l'Eveil libère une force (énergie) et qu'il ne peut y avoir de bouchons ou de nœuds sur son parcours, car cela se transformerait en une forte pression, qui peut s'avérer douloureuse physiquement, mais cela n'est pas sans conséquence pour l'équilibre du psychisme. Je fais surtout allusion, aux désagréments que peut occasionner la monté d'une "Kundalini" non volontaire, non préparé et non encadré.

Jean a raison dans ses propos et je t'invite à y réfléchir tout doucement dans le temps.

Quand à moi, je te reste disponible à tout moment dans le service et l'aide dont tu pourrais avoir besoin et ce en fonction de mes possibilités.

Bien à toi mon grand,
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 10:16 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   6/2/2011, 9:04 pm

Bonjour Jean,

Je te remercie pour tes réponses et conseils prodigués à Gaudapada.

Si un jour tu le peux, en fonction de ton temps disponible, nous faire un petit topic sur la "Posture" que l'on se doit de tenir sur le chemin de l'Avaïta.

Bien à toi,
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 10:16 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Etudiant(e) éprouvé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   7/2/2011, 7:03 pm

Oui Ãnanda, en fin de semaine !

Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   10/8/2011, 3:54 am

Bonsoir à tous,

Cette discussion date déjà du mois de février, mais je pense pouvoir apporter quelques éléments de réponse, d'abord parce que cela peut encore éventuellement aider notre ami Gaudapada, mais aussi d'autres personnes qui viendraient à lire ce forum, car c'est un problème somme toute assez récurrent.

Etablissons d'abord un cadre à la fois simple et précis afin d'éclaircir les choses :

Il existe 3 sortes de méditations :

- le Samadhi (au sens hindouiste), des êtres réalisés, des éveillés, des Saints, des Maitres (avec savikalpa samadhi et nirvikalpa samadhi, le plus élevé).

- la méditation Dhyana , état sans pensées, avec silence réel du mental, qui survient naturellement après une longue pratique de Dharana.
(ne pas forcer, c'est très important, cet état de silence intérieur doit être très très naturel)
Vouloir forcer à tout prix la méditation Dhyana, sans pensée du tout et en état de vide total, peut fatiguer le corps, échauffer tout le corps et la
tête, et occasionner des migraines : ne pas forcer, tout essai doit être doux. La chaleur est due à la résistance, très mauvais. S'arrêter dans ce cas là.

- la méditation Dharana, qui est la concentration sur un seul point.

Le problème est donc déjà passablement dégrossi, car nous sommes généralement tous au stade de Dharana, la concentration en 1 point particulier (avec quelquefois des possibilités naturelles, non forcées, de Dhyana)

On peut pratiquer donc la concentration Dharana en un seul point sur l'état de témoin en recul sur le flux de pensées. (c'est la pratique du zen, etc..)
Mais cela semble ne pas te convenir, Gaudapada, comme à beaucoup de gens, et à moi non plus, si tu veux savoir Very Happy , car on se laisse emporter souvent par le flot de pensées et il faut à chaque fois revenir. (à noter que les pratiquants de cette méditation ne forcent pas, ils lâchent prise sans s'identifier aux pensées).
Se concentrer sur ce que tu appelles Ame, Soi, ou esprit, ne me semble pas indiquer pour le moment, car, comme le disent Jean et Mihaël ci-dessus, il faut d'abord dégager tout le flou de cette notion en étudiant l'Advaïta Vedanta et les textes sacrés. (et le plus souvent, cela vient lentement, ce n'est pas pour rien que ce Vedanta est la voie Directe, la plus difficile, et qu'il faille s'y préparer)

Donc, toujours dans cette méditation Dharana en 1 point, tu peux te concentrer alors sur autre chose :

- soit la respiration naturelle. - inspiration, expiration, espace entre les deux - (NE PAS forcer avec des respirations spéciales d'exercices de Pranayama sans Maitre. Danger de maladie, attention, c'est le point le plus grave du topic),
- soit un mantra reçu d'un Maitre ou non,
- soit une image de Dieu à ta convenance, ou l'image d'un Maitre réalisé si tu en connais un que tu visualises dans le coeur par exemple,
- soit l'observation des sens en 1 conscience globale, concentrée, naturelle,
etc
(ne pas se concentrer sur un chakra à l'intérieur du corps, jamais, mais toujours à la surface du corps, le cas échéant. Se concentrer à l'intérieur peut dérégler le fonctionnement des glandes ou du chakra et provoquer des effets plus ou moins indésirables).

Il ne faut donc pas laisser libre cours au mental ici, (par opposition au zen), il faut se concentrer précisément sur un seul point. Grande nuance.
à toi de choisir quel sera ce point.

Réciter mentalement un mantra reçu par un Maitre est excellent par exemple, c'est ma pratique. Ce Mantra est une phrase courte, composée de syllabes sacrées, et surtout, ce Mantra est chargé d'énergie divine subtile (Shakti) et opère donc des changements en toi même sans que tu t'en aperçoives peut être, et ceci de façon équilibrée et non dangereuse, puisqu'il s'agit d'énergie du Maitre Réalisé. C'est comme si le Maitre était à côté de toi pendant ta méditation, tu es relié. Si le Mantra ne t'est pas donné par un Maitre vivant, mais puisé dans un livre, il est toujours efficace, mais beaucoup moins, forcément. Il vaut bien mieux un Mantra chargé. à noter que la pratique avec ce mantra est bien sûr beaucoup plus efficace que la méditation sur la respiration, ou sur les sens, etc, qui sont des concentrations efficaces, oui, mais qui ne contiennent pas la bénédiction divine nécessaire qui doit sublimer les énergies du corps, sexuelles ou autres. L'énergie du Maitre, de la bénédiction divine, dénoue les noeuds et purifie les énergies, leur permettant de mieux circuler à travers les canaux subtils du corps, ce qui amène à plus de silence, puisque l'esprit s'en trouve purifié. (bien entendu, tout ceci est valable pour n'importe quel chemin, Jnana yoga, Vedanta, Bhakti yoga, etc)

En tout état de cause, quel que soit ton choix, il s'agit de s'absorber en 1 point, sans tension, et sans se fermer au monde, au contraire, il faut être uni à tout, c'est une ouverture du coeur, non une fermeture. On respire, on médite sur Dieu ou on récite un mantra, mais on s'offre au monde ou à Dieu...

Tu vois donc qu'il s'agit dans tous les cas de méditation NON VIOLENTE, il ne s'agit en aucun cas de forcer le mental à dormir puisque tu dois te concentrer sur 1 point particulier. Oublie le vide, si le mental fait silence, ce sera de lui même, laisse-le, ce n'est pas le problème au début.
La patience naturelle, l'attitude désintéressée est également primordiale : si tu attends quelque chose, cela va créer inconsciemment une tension en toi, inconsciemment tu vas te décourager, et la pratique s'arrêtera. L'attente aura pompé ton énergie à ton insu...

Pour méditer, quel que soit ton choix, il faut préalablement purifier l'esprit, ne pas oublier les règles de Yamas (règles morales) et Nyamas (régularité, discipline, il vaut mieux méditer 10 mn tous les jours qu'une heure par semaine, etc etc).

La posture physique ne compte pas pourvu que le dos soit DROIT. C'est très important, l'énergie circule du chakra du bas vers le haut, nous avons déjà des blocages, des noeuds, il ne faut pas en plus se compliquer la tâche en créant des obstacles physiques.

Comme livres intéressants détaillant tous ces points, on peut citer 2 ouvrages notables et célèbres :

- Les yogas pratiques de Swami Vivekananda
- La pratique de la méditation de Swami Sivananda Sarasvati

En conclusion de tels conseils, je me dois de parler de l'essentiel.
Si tes blocages sont persistants, que tu sens que malgré toutes les lectures et pratiques, la méditation n'est pas possible et que tu n'évolues pas, il faut aller à la rencontre d'un Maitre réalisé.
Dans n'importe quel chemin authentique du Sanatana Dharma (hindouisme), la rencontre avec un être éveillé s'avère être la pierre angulaire de toute la problématique spirituelle. Les gens se pressaient autour de Ramakrishna, de Vivekananda, de Kabir, de Sai Baba de Shirdi, de Ramdas, comme ils se pressaient ardemment autour de Shankaracharya, de Ma Anandamayi, de Ramana Maharshi, de Ranjit Maharaj, de Nisargadatta Maharaj, etc.
Car la rencontre avec le Maitre octroie une bénédiction considérable, voire une initiation fondamentale qui purifie (éveil équilibré de Kundalini), ce qui te permettra ensuite de cheminer seul, de méditer sur le Soi, de répéter un Mantra chargé, etc, peu importe la pratique, car tout sera rendu beaucoup plus facile de cette façon, en plus de la satisfaction de ressentir du bonheur et de constater des progrès visibles.

Voilà, ce sont des conseils d'un frère sur le chemin, et il est important aussi de bien considérer ce dernier paragraphe...

Bonsoir,
Bien à vous,

Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   11/8/2011, 5:03 pm

Bonjour Greenman,

Je te remercie pour ton partage "Pédagogique", sur les différentes possibilités et approches qui nous sont offertes, par les exercices de méditation.

Une fois ceci exposé, il serait de convention de préciser... qu'il appartient à chacun de ressentir "Intimement" ce qu'il pourrait lui convenir au mieux en son sein, sachant que la méditation n'est qu'un "Outil" parmi d'autres proposés et ce, en fonction de l'assignation spirituelle et culturelle de chacun et que l'investigation personnelle et individuelle de la Quête du Soi, reste intrinsèquement liée à sa propre nature innée.

Citation :
Si tes blocages sont persistants, que tu sens que malgré toutes les lectures et pratiques, que la méditation n'est pas possible et que tu n'évolues pas, il faut aller à la rencontre d'un Maître réalisé.

Ce genre de choix et de prise de décision appartient "Intimement" à chacun et il ne nous appartient pas de "Jouer" les entremetteurs spirituels à ce niveau, même si cette démarche part d'un bon sentiment, les expériences et parcours des uns, ne sont pas les expériences et parcours des autres... A chacun ses "Rêves éveillés", selon ses propres prédispositions et qualités innées, qui sont relatives au parcours individuel de l'Impétrant. Si certains éprouvent le besoin d'un contact ou d'une rencontre physique avec un Maître ou un "Ashram extérieur", d'autres se doivent d'aller à la rencontre de leur propre Maître ou "Ashram intérieur" et il n'appartient à quiconque de "Guider" son prochain dans une voie plus qu'une autre. La voie directe s'adresse au plus grand nombre et ce, bien au delà de toutes les stigmatisations religieuses... Que l'on soit Hindouiste, Bouddhiste, Chrétiens ou Musulman et j'en passe, chaque être peut avoir accès à l'éveil de sa vraie nature par la Quête du Soi, sachant bien évidemment, que celle-ci lui appartient. Nous reconnaissons bien évidement la haute qualité des enseignements laissés par les Maîtres de l'Orient, comme Ramana Maharshi, Nisargadatta Maharaj, Ananda Moyi, etc. Mais ça serait une erreur fondamentale, que de s'identifier à eux ou à leurs cultures, car leurs enseignements sont intemporels et sans frontières... Seul le Mental est en mesure d'être l'observateur d'un Monde divisé par des frontières, à la fois physiques et culturelles, mais il est important de ne pas cristalliser son esprit autour de ce que perçoit le Mental, car il aura vite fait de créer une illusion relevant plus du "Mythe" qu'autre chose. D'ailleurs, t'es-tu posé la question, pourquoi les occidentaux se sentent parfois obliger de se déguiser en "Hindou" (Culture Hindoue), quand ils suivent la voie spirituelle liée à l'Hindouisme ? C'est bien cette identification au "Mythe" qui en est la problématique, car l'homme a tendance à enfermer la "Lumière" de l'Esprit dans des images, ce qui n'est pas sans conséquences sur le chemin de la libération et de l'Eveil.

La Voie directe n'a besoin de rien pour être investie, si ce n'est que l'Impétrant se doit d'Être qualifié au sein de sa propre Posture, pour parfaire à l'investigation de cette voie.

Merci pour ton partarge.

Bien à toi
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 10:18 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   11/8/2011, 7:22 pm

Bonsoir Ãnanda,

Je te remercie beaucoup pour cette réponse qui met le doigt sur une tournure de phrase qui est effectivement, on va dire, bien "trop directive".
En fait, j'ai écrit cela de façon très maladroite dans le souci de rappeler simplement une chose qu'on oublie souvent en Occident et qui pourtant est rappelée par tous ces Maitres dans leurs enseignements. Mais bien évidemment, en dehors d'un simple rappel discret, l'utilisation de formules telles que "il faut que" est à proscrire dans tous les cas, ici comme ailleurs. Communication et respect élémentaires, merci Mihaël.

Tu as tout à fait raison de signaler que la méditation n'est pas obligatoire, je ne l'ai moi même pas pratiqué pendant un bon moment, ce qui ne m'avait nullement empêché d'avancer sur ma route. En revanche, le fait d'aller à la rencontre d'un Saint, d'aller vers une bénédiction divine, n'appartient pas à une culture particulière, c'est un fait "irrationnel", spirituel, transcendant, il me semble. Ma Anandamayi disait :"je suis chrétienne, musulmane, hindoue, juive, tout ce que vous voudrez...". Aller voir un Maitre pour en recueillir la Grâce et repartir, ce n'est pas aller en Inde, ni même aller dans l'hindouisme, la Quête du Soi n'est pas culturelle, comme tu le soulignes d'ailleurs. Donc, tu as raison, les occidentaux qui par ailleurs se déguisent en hindous, et bien c'est très curieux ma foi, peut être pensent-ils par là s'enraciner plus fortement dans une pratique ? Je ne sais pas, c'est de la faiblesse, une illusion, oui... Very Happy

D'ailleurs, pour ce qui est des bénédictions, j'ai vécu la même chose avec l'Abbé Pierre, sans l'avoir cherché du tout, comme d'autres, ce qui montre bien que cela est tout à fait indépendant des explications même de Maitres orientaux tels que ceux dont nous parlons. D'après mon humble opinion, c'est un fait spirituel général, non un élément de culture orientale, ce n'est pas le mental qui reçoit une Grâce, même si bien entendu, personne n'est heureusement obligé d'adhérer à quelque idée ou concept que ce soit.
Je suis ainsi pleinement en accord avec ton idée qui met en garde contre une identification ou la création d'un mythe, on ne peut pas enfermer le cheminement de la Quête du Soi dans quelque boite ou image que ce soit, fort heureusement. Nous avons simplement une infinité de choix et de possibilités.

Et comment rajouter quelque chose à ta si belle conclusion :
"La Voie directe n'a besoin de rien pour être investie, si ce n'est que l'Impétrant se doit d'Être qualifié au sein de sa propre Posture, pour parfaire à l'investigation de cette voie."


Je te remercie infiniment pour ta réponse qui m'apporte un éclairage personnel, tout en recadrant la cohérence de ce topic.

Bien à toi,

Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   11/8/2011, 8:00 pm

.../...

Merci d'avoir re-qualifié ta pensé Very Happy

Il est vrai que d'Être au contact d'un (Vrai) Maître, l'effet même de proximité peut transcender l'Impétrant au sein de sa Quête, mais il est important que celui-ci garde toute sa lucidité, avant même de décider cette rencontre... Car le Maître n'apparait, que si l'élève est prêt à le recevoir et ceci reste valable, tant pour la rencontre du Maître extérieur, qu'intérieur.

Ne focalisons sur rien en particulier... Tout est Présent dans l'absence de présence.

Bien à toi
Ãnanda


_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 10:19 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   11/8/2011, 8:59 pm

.../...

Oui Ãnanda, ce que tu dis là est d'autant plus exact que si on compte simplement sur une rencontre physique, sans lucidité ni recherche du Soi authentique, il y a fort à parier qu'il ne se passera pas ce que le visiteur escompte. ( ça m'est arrivé aussi d'ailleurs, on n'est pas toujours dans la bonne posture, malheureusement). Et ceci montre bien en effet qu'ériger quoi que ce soit sur un piédestal conduit à l'illusion car tout dépend de la Quête intérieure, de la Posture...

J'interviens encore car je suis tout sourire à la lecture de ta dernière phrase, très inspirée : "tout est présent dans l'absence de présence."
Ca m'a rappelé immédiatement un fait qu'on rapporte sur Ma Anandamayi, qui avait dit à quelqu'un :
" Regardez ce que vous avez fait... maintenant, vous vous trouvez dans un tel état où le Soi se manifeste par Son absence ! Qu'à cela ne tienne, contemplez le Soi dans cette absence même ! "

Very Happy

Merci encore pour cet échange lumineux, cher Ãnanda.

Bien à toi,
Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une expérience méditative...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une expérience méditative...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade méditative au bord de l'eau
» Marche méditative
» Enseignements bouddhistes sur youtube
» 100 Mots Positifs en Chromothérapie Méditative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Introduction à la "Posture" du Samâdhi-
Sauter vers: