SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Advaïta ou non-dualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 5:57 pm

Bonsoir à tous,

"Il est l'Unique (al-wahid) sans unicité, le Singulier (al-fard) sans singularité", nous précise Balyani dans son épître...
Revenons un instant sur cet aspect primordial du raisonnement lié à l'Advaïta ou non-dualité.

Dans le Soufisme, nous retrouvons l'idée qu'il n'y a rien d'autre que Dieu (le Soi) et que tout est Lui. Pourtant beaucoup considèrent encore l'existence du Soi comme demeurant à l'extérieur de nous-même, et ceci même, dans la pleine acceptation de se soumettre à Lui. Or comment pourrait-on se soumettre au Soi, si l'on tourne son regard vers l'extérieur ?
Et de quel extérieur parle-t-on ? L'Evangile selon Thomas, logion 89, nous éclaire à ce sujet :

Citation :
1 Jésus a dit :
2 Pourquoi lavez-vous le dehors de la coupe ?
3 Ne comprenez-vous pas
4 que celui qui a créé le dedans
5 est aussi celui qui a créé le dehors ?

Or, Celui dont il est question n'est pas différent de Ce quoi il est question. Aussi, continuer à croire que l'extérieur "existe" indépendemment de l'intérieur et mieux qu'ils aient tout deux une réalité, emmène à considérer qu'il y a d'une part, un créateur et d'autre part une création. Ce qui est alors un non-sens si l'on suppose que Dieu est en tout et partout. Se soumettre indique alors un total abandon au Soi, une soumission à son essence même, telle que le Coran l'expose "quel que soit le côté vers lequel vous vous tournez, là est la face de Dieu". Dans le même ordre d'idée, le Sage Shankara, pour sa part, nous dis ceci également :

Citation :
"Bien que la jarre soit une modification de l'argile, elle ne se différencie pas pour autant de l'argile. En toutes ses parties, la jarre a la nature même de l'argile."

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
Myriamaha
Webmaster
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 6:01 pm

Cela signifie-t-il que notre corps, jusque dans la moindre de ses cellules, est Dieu Lui même ?
Revenir en haut Aller en bas
domisol
Etudiant(e) en Advaïta
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 7:42 pm

Bonsoir Myriamaha

A ta question, j'aurai tendance à répondre oui et non.
Oui parce que le divin (le Soi) n'a aucune limite et imprègne chaque parcelle du monde où nous vivons ;
Non parce que notre corps comme ce monde, n'est qu'une illusion, une projection du mental.

Chaque cellule de notre corps est doté comme nous d'une intelligence émanant du divin et ces intelligences combinées le font fonctionner comme un puissant ordinateur. Et à mon sens, c'est une parfaite représentation de l'œuvre divine. Tous les dysfonctionnements découlent de l'individu qui se voit comme séparé des autres et de ce qui l'entoure, ce qui le coupe de sa Source, et empêche le cours naturel de la Vie.

Mais ce n'est que ma propre vision, donc forcément incomplète.
D'autres, sans doute, apporteront la leur.

Domisol
Revenir en haut Aller en bas
Myriamaha
Webmaster
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 7:55 pm

Merci pour votre réponse Domisol .

Dans cette citation :

Citation :
"Bien que la jarre soit une modification de l'argile, elle ne se différencie pas pour autant de l'argile. En toutes ses parties, la jarre a la nature même de l'argile."

Peut on faire une analogie avec le corps?

Très Respectueusement .
Revenir en haut Aller en bas
domisol
Etudiant(e) en Advaïta
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 9:03 pm

Bonsoir Myriamaha

La citation de Shankara symbolise que les limites de tout ce que voit nos yeux physiques sont un leurre : il n'y a en réalité ni début ni fin. On peut pour cela prendre l'exemple de l'air, où s'arrête l'air d'une pièce, où commence-t-il ?

La science qui a progressé dans l'infiniment petit découvre toujours de nouveaux éléments encore plus microscopiques alors qu'elle pensait, au début avec l'atome, avoir enfin trouvé l'unité de base.

De même, notre corps qui parait parfaitement délimité, représente un microcosme de l'univers, comme l'affirmaient certains philosophes. Il n'est pas qu'une image de l'univers, il EST l'univers.

C'est pourquoi Shivoham, que je salue aussi, rapproche la citation de Shankara des paroles de Jésus le Vivant qui dit aussi dans le logion 3:

Citation:
"Mais le Royaume est à l'intérieur de vous et il est à l'extérieur de vous."

Merci de m'avoir permis de réactualiser ce sujet
Domisol
Revenir en haut Aller en bas
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 9:04 pm

Bonsoir Domisol
Bonsoir Myriamaha,

Pour compléter le précédent message, je dirai que lorsqu'on comprend qu'en réalité nous ne sommes pas l'individualité à laquelle le monde nous invite à nous identifier, alors apparait naturellement qu'il n'est plus aucune limite dans la nature éternelle de notre véritable Nature. Comme tu le dis si bien Domisol, il n'existe en réalité ni commencement ni fin. Dès lors ce postulat nous invite à considérer l'Etre comme une "potentialité" au sein du non-Etre, tel que nous l'indique le Tao Te King de Lao Tseu :

Citation :
Se diriger vers le Non-Être, amène à contempler l'Essence merveilleuse,
se diriger vers l'Être, à contempler les limitations spatiales.
Tous deux sont originellement un et par le nom seul diffèrent.
Dans son Unité cet Un est mystère.
Mystère des mystères est la porte par où surgissent toutes merveilles.

Ce qui m'emmène à relever également la réflexion tirée de l'Evangile selon Thomas, selon laquelle :

Citation :
1 Les disciples dirent à Jésus :
2 Dis-nous comment sera notre fin.
3 Jésus dit :
4 Avez-vous donc dévoilé le commencement
5 pour que vous cherchiez la fin ?
6 Car là où est le commencement,
7 là sera la fin.
8 Heureux celui qui se tiendra dans le commencement,
9 et il connaîtra la fin,
10 et il ne goûtera pas de la mort.

De son côté, Sri Nisargadatta Maharaj nous dit justement ceci :

Citation :
"Ne vous occupez que de cette naissance. Pourquoi se poser des questions sur la réincarnation ? Voyez si cette naissance est vraie."

Ce qui laisse donc entendre que la mort est aussi illusoire que la naissance et que cette illusion dissipée, il ne reste que l'Etre véritable que l'on nomme Conscience et de laquelle découle les expériences de la vie. Comprendre que le non-Etre dont parlait Lao Tseu, signifie la source même d'où est émanée cette Conscience, c'est admettre définitivement que l'Absolu est éternel et sans limites... "L'Etre tire sa source dans le non-Etre" dixit le Tao te King...

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   30/1/2012, 9:13 pm

Bonjour à vous,

Une fois le Mental transcendé, il est aisé de comprendre, qu'avant même que l'atome fût, "Je Suis" et que l'Esprit Vivant est antérieur à la matière. Qu'il s'agisse de l'infiniment grand, ou de l'infiniment petit, cet univers tel que nous le percevons, n'est en réalité qu'un reflet... Un peu comme un film au cinéma, pendant que l'on regarde l'écran on ne voit pas le projecteur.

Le Mental nous faire croire à l'individualité de notre existence (Le Faux-Soi), alors qu'il n'est lui-même qu'une illusion... Il n'est qu'un aveugle guidant des cadavres.

Bien à vous
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)
Revenir en haut Aller en bas
domisol
Etudiant(e) en Advaïta
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   31/1/2012, 6:43 am

Bonsoir à tous

Juste pour quelques commentaires sur les précieuses lignes de Daimorgon et Mihaël.

Notre vision, le plus souvent essentiellement mentale, est très limitée et je l'assimile à une faible ouverture d'angle de perception ; quand
l'ouverture s'accroit, il semble que les contraires se rapprochent, autrement dit la dualité s'estompe comme si l'on percevait en même temps l'ombre et la lumière, le bien et le mal, la joie et la peine... Comme si les extrêmes s'enroulaient, se fondaient.

D'autre part, le mot de potentialité me semble particulièrement juste, lors de la quête du Soi, parce qu'il est intimement lié au dévoilement. Seule, la conscience des potentialités de l'Etre peut submerger la puissance du mental. Et cette découverte est celle de chaque instant, de chaque jour, elle nous amène parfois à être neuf, à contempler l'intérieur et l'extérieur avec le regard de l'enfant qui naît. En fait, nous naissons à chaque instant, dès que nous abandonnons nos "vieilles peaux".

Dans ces instants "magiques" (même si ce n'est pas le mot qui convient), nous existons sans exister ...

Domisol
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   31/1/2012, 7:10 am

Bonjour Domisol,

En espèrant que mon message te trouvera en forme Very Happy

Citation :
Notre vision, le plus souvent essentiellement mentale, est très limitée et je l'assimile à une faible ouverture d'angle de perception ; quand l'ouverture s'accroit, il semble que les contraires se rapprochent, autrement dit la dualité s'estompe comme si l'on percevait en même temps l'ombre et la lumière, le bien et le mal, la joie et la peine, ... comme si les extrêmes s'enroulaient, se fondaient.

Oui, c'est un peu comme si tu voulais voir le reflet de ton visage à la surface de l'eau, tant que celle-ci est en mouvement, tu n'as qu'une vision chaotique et désordonnée des formes... Mais peu à peu quand l'eau se calme, la silhouette juste de ton visage peut s'y refléter. Pour la perception du Soi, c'est la même chose... Tant que le Mental est en mouvement, tant que la pensé est en action et tant qu'il n'y a pas de présence silencieuse dans le silence intérieur, il est impossible de découvrir celui qui se cache devant ton visage.

L'homme voit ce monde, sans prendre conscience qu'il observe celui-ci dans le miroir d'une eau en mouvement... Comment peut-il alors connaître ce monde ? Puisqu'il ne contemple qu'une illusion optique, celle du monde phénoménal en action.

Citation :
Et cette découverte est celle de chaque instant, de chaque jour, elle nous amène parfois à être neuf, à contempler l'intérieur et l'extérieur avec le regard de l'enfant qui naît. En fait, nous naissons à chaque instant, dès que nous abandonnons nos "vieilles peaux".

Celui qui retrouve son œil d'enfant, tel un "Nouveau né", constate qu'il n'y a jamais eut de naissance... Nous sommes le "Non-né".

Bien à toi dans l'amitié Very Happy
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)
Revenir en haut Aller en bas
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   31/1/2012, 9:57 am

Bonjour,

Le mouvement conduit à la multiplicité des formes, des concepts, des pensées, des désirs...
Ces derniers ne peuvent qu'apparaître, puis disparaître, puisqu'étant de natures transitoires.
Il est donc illusoire de s'y accrocher, tout comme il est inutile au soleil de s'identifier à ses rayons.
Demeurer au Repos est perdre l'agitation en retrouvant la Paix, notre Véritable Nature.

La Paix est absence de mouvement, absence de désir, absence de pensée...
Et dans cette absence, le silence règne en maître comme le meilleur des instructeurs.
Un silence intérieur permettant au Soi de révéler sa Présence.
Un Soi qui n'a jamais cessé d'Etre.

Ainsi, sans naissance ni mort, il ne peut y avoir de venue au monde.
D'ailleurs le monde n'est que la manifestation du Soi qui en est la Source.
Nous sommes le "Non-né" et c'est la raison pour laquelle nous sommes la Source même !
Et cette Source est Paix éternelle.

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Advaïta ou non-dualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Advaïta ou non-dualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la dualité
» "Non dualité"
» La dualité as t-elle plusieurs visages?
» La non-dualité
» trilogie, trinité, non-dualité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: La Quête du "SOI"-
Sauter vers: