SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samsãra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Samsãra    26/1/2012, 12:52 pm

Samsãra

संसारsaṃsāra [saṃsār] m. transition | phil. transmigration; courant des renaissances successives | ici-bas, la condition humaine; le monde phénoménal | la vie séculière; le flux de la vie | mod. la vie familiale; l'itinéraire personnel. ā saṃsārāt depuis le début du monde. Saṃsārakaṭuvṛkṣasya dve phale hy amṛtopame | subhāṣitarasāsvādaḥ saṅgatiḥ sujanaiḥ saha || De l'arbre amer de l'existence deux fruits sont semblables au nectar divin: la délectation des proverbes et la fréquentation des justes. Citte calati saṃsāro niścale mokṣa eva tu - Lorsque la pensée est en mouvement on ressent le monde phénoménal, quand elle s'arrête on est libéré.

En tibétain khor ba, ou Khorwa འཁོར་བ། ) signifie « transition » mais aussi "transmigration", "courant des renaissances successives". Dans le bouddhisme, il s'agit du cycle des existences conditionnées, c'est-à-dire les états de l'existence sous l'emprise de la souffrance, de l'attachement et de l'ignorance. Ces états sont conditionnés par le karma.

D'une manière moins juste mais plus simple, le saṃsāra est donc le cycle des vies, de renaissance en renaissance. Ce terme existe aussi dans l'hindouisme, le jaïnisme, le sikhisme.

Dans l'hindouisme, saṃsāra signifie :

1. Cours commun de rivières après leur confluent ;
2. Mouvement circulaire de la conscience divine dans l'espace et le temps (selon shrî Aurobindo) ;
3. Ronde des naissances et des morts (selon swâmî Râmdâs), réincarnations successives (selon swâmî Vivékânanda) ;
4. La vie dans le monde de la multiplicité (selon Râmana Maharshi) ;
5. Le monde (selon shrî Râmakrishna).

Cycles :

Le saṃsāra renvoie à la détermination historique du présent, en ce que le moment actuel se forme des conséquences du passé, en particulier des actes karmiques, à commencer par la pensée. Ce modèle implique une succession de cycles énonçant une détermination complexe, de nombreux facteurs coopérant : ce modèle est celui de la coproduction conditionnée. Ce terme désigne le cycle infini des renaissances. Les hommes naissent, meurent et renaissent sans cesse dans un cycle infini : le saṃsāra. Enchaîné au saṃsāra, duquel il ne peut s'échapper, l'homme souffre en vain. C'est assis sous l'arbre de l'éveil que Bouddha se remémora ses vies antérieures et qu'il prit conscience du saṃsāra. L'objectif même du bouddhisme étant la cessation de la souffrance, la pratique doit mener à un état de cessation de cette souffrance universelle, le nirvāna. C'est uniquement lorsque l'on a atteint le nirvana que l'on peut se libérer du saṃsāra. La condition dans laquelle on renaît dépend de nos vies passées et de nos actes présents, avec le phénomène du karma.




_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)
Revenir en haut Aller en bas
domisol
Etudiant(e) en Advaïta
avatar


MessageSujet: Re: Samsãra    26/1/2012, 2:09 pm

Bonsoir Shivoham,

Quelques courts commentaires :
Le samsara est le plus souvent représenté par une roue ; c'est une roue en mouvement dans laquelle sont prisonniers tous les êtres non éveillés.

"Le samsara n'existe que dans votre mental" ; "c'est un rêve éveillé", dit Ramana Maharshi. Il représente donc les multiples formes de vie que le mental voit comme séparées.

Dans le samsara, la vie se déploie en enchainement d'actions / réactions.

Domisol
Revenir en haut Aller en bas
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Samsãra    26/1/2012, 2:12 pm

Bonsoir Domisol,

D'un point de vue symbolique, la roue est comparable au mouvement perpétuel de la vie.
Dès que l'on cesse de se disperser et par là-même de jouer le jeu de la multiplicité en tourner notre regard vers l'extérieur, le centre de la roue devient l'objet de toute notre attention et une fois celui-ci atteint le cercle devient lui-même ce centre.
Le cercle n'est alors qu'une manifestation du centre, et ce dernier en permet le mouvement.

Précisons également que ce centre qui est Conscience, eu égard à notre faculté à s'y abandonner par un regard tourné vers l'intérieur, nous révèle ainsi que l'Absolu est notre vraie Nature.
Cela sous-entend que l'individualité même doit disparaitre comme elle est venue pour faire place au non-Etre.
Ainsi, le Samsara n'est réel que pour celui qui n'a pas réalisé sa véritable Nature.

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samsãra    

Revenir en haut Aller en bas
 
Samsãra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Petit glossaire du Sanskrit-
Sauter vers: