SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Proses et poèmes du Vide dansant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: Proses et poèmes du Vide dansant   24/1/2012, 4:03 pm

Proses et Poèmes du Vide Dansant
(H.W.L. Poonja)


"Le Soi est ce que tu es.
Tu es Cet Insondable
en qui expérience et concepts apparaissent.

Le Soi est cet Instant
qui jamais ne vient et jamais ne s'en va.
Il est le Cœur, l'Atman, le Vide.
Il se brille à Lui-même, de Lui-même, en Lui-même.

Le Soi est ce qui insuffle la Vie.
Inutile de Le chercher, Il est Ici.
Tu es Cela par quoi tu chercherais.
Tu es ce que tu recherches
Et Cela est le Tout qui est.

Il n'y a que le Soi.

--------------------------------------------------------------------------------

Tu es Celui qui est conscient
d'avoir conscience des objets et des idées.
Même plus silencieux que la conscience,
Tu es la Vie en amont du concept de vie.
Ta nature est silence auquel on ne peut parvenir,
Elle Est toujours.

Tu es le Vide, la Substance ultime :
Retirer du Vide du Vide ne laisse que du Vide
Parce qu'il n'y a rien au-delà.

Le Vide se tient entre " être " et " non-être ",
Rien n'est hors de ce Vide, c'est donc la Plénitude.
Pour être Libre, sois fermement convaincu
Que tu es ce Substrat, cette Paix, et ce Vide.

Cela,
Tout y prend sa Source
Y danse un temps
Et y retourne.

Ainsi que l'Océan se lève en une vague pour danser,
De même tu es ce Vide qui danse !

--------------------------------------------------------------------------------

Tu es le Non-temps que nulle mort ne peut pénétrer
Car il n'est pas de mort où il n'est pas de temps.
Ce Non-temps est Maintenant, et c'est Être.

Tu es Être, tu n'es pas " a été ",
Et tu n'es pas " serais " non plus, mais " Être ! "

Être brille sans cesse.
JE SUIS est la Lumière d'Être
Ce Diamant ne peut se cacher,
Nul ne peut le dissimuler.

Tu es l'Espace qui jamais ne bouge et jamais ne voyage.
L'espace dedans et l'espace dehors ne doivent l'existence qu'au nom et à la forme.
Ôte-toi cette forme de l'esprit en supprimant l'attachement à tout objet, toute
pensée, ou toute action.

--------------------------------------------------------------------------------

Ici,
Ici est le vin que nul ne connaît.
Tout se trouve au-dedans d'Ici qui est la Conscience,
Et le substrat de tout dans l'Univers.

Cela, Toi, habite le moindre atome de chaque molécule
et même l'espace et le temps tirent leur existence de Cela.

Qui est Conscient que tu revêts un corps et un esprit
et que le mouvement de la vie et la mort
oscille dans cette même Conscience ?

Tu es Cela : tout ce qui se fait et ne se fait pas,
Toute multiplicité et toute unité est dans la Conscience.
Nier ceci est servitude ; Le Savoir, Liberté.

Tu es Cela, Tu es Cela !

--------------------------------------------------------------------------------

La Conscience.
Les sens ne peuvent L'éprouver,
L'intellect ne peut La comprendre.
La Conscience, seule, est partout.
Elle se manifeste en toi en tant que " je ".
Elle est la clarté du soleil
Et le mouvement de la terre.

Le mental ne peut tenter de L'approcher
ou de L'atteindre,
et La manquera s'il tente de La trouver.
Pareilles tentatives sont des mouvements
qui cachent l'Immobilité.
Elle, seule, peut se trouver quand le mental devient fixe.

Immobilise tous les mouvements de ton esprit.
Gèle tout désir et toute pensée
ne serait-ce qu'une seconde,
En particulier la première expression de " je "
l'espace d'un moment infime.
Alors tu es à jamais au-delà
du cycle des naissances et des morts.
Ce cycle est samsara, ta propre imagination.

--------------------------------------------------------------------------------

Demeure en Paix,
Inattaché à tes pensées et sans faire d'efforts.

L'assujettissement nécessite un effort
au contraire de l'état Libre.
La pensée obscurcit
et ne révélera jamais Cela.
Par conséquent, ne pense pas.

La Paix est au-delà de la pensée et de l'effort.
Voilà pourquoi la Quiétude est le sésame
qui ouvre la caverne de l'Amour et de la Paix.

Identifie-toi à ce Repos, à ce Néant,
et veille à n'en pas faire une expérience
car ceci est la ruse par laquelle le mental
t'égare à l'aide du piège de la dualité ;
le piège de l'observateur et l'observé.
Être est Être,
Il n'y a ni spectateur ni acteur.

Après avoir lâché l'objet,
Lâche aussi le sujet, ne te cramponne pas

Demeure Silencieux."

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
 
Proses et poèmes du Vide dansant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sentiment de vide affectif
» Vide dressing d\'OTALIA du 44 au 50
» Poèmes descriptifs en 6è
» J'ai vomi dans le vide >
» poèmes comiques 4°?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Traités sur la non-dualité-
Sauter vers: