SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Evangile selon Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samâdhi
Administrateur
avatar


MessageSujet: Evangile selon Thomas    6/9/2011, 6:49 am

Bonjour à tous,

Faisant suite à la suppression par erreur du topic de Cassandra, ce dernier est relancé ci-dessous :

Cassandra nous demander de commenter et d'expliquer le Logion suivant :

Logion 7.

1 Jésus a dit :
2 Heureux est le lion que l’homme mangera,
2 et le lion sera homme ;
4 et souillé est l’homme que le lion mangera,
5 et le lion sera homme.


Y a t'il des volontaires pour parfaire à cette interprétation ?

Merci pour votre compréhension
L'administrateur

_________________
"Pourquoi nous obstiner à devenir ce que nous ne sommes pas, alors que nous sommes déjà, ce que nous n'avons jamais cessé d'Être... La Grâce." (Ãnanda)


Dernière édition par Samâdhi le 7/3/2012, 11:31 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    6/9/2011, 12:35 pm

Bonjour, sunny

Je n'ai pas encore lu l'évangile selon Thomas, mais je vais m'essayer modestement à ce petit exercice d'interprétation.

Je pense que comme d'habitude avec ce genre de parabole, il s'agit de déterminer à quoi certains mots font référence, quels sont les symboles, les images, l'intention.

Ici, il faut éclairer le mot "lion", mais, à la lecture de l'ensemble, et plus subtilement, il s'agit d'éclairer également le mot "homme".

Je ressens que pour atteindre la vérité du Logion, il vaut mieux observer le ressenti global, le silence, qui suit la lecture, plutôt que de débuter avec un intellect analyseur du mot à mot.
Et on voit tout de suite qu'une idée d'unité fondamentale se dégage.

L'homme est considéré ici dans son acception spirituelle sublime la plus élevée, celle du but à atteindre pour tout élément figurant dans cette conscience matérielle duelle, puisque le lion doit être homme, quoi qu'il arrive. (versets 3 et 5)
Et le mot indice est le mot "souillé".
Si cet homme sublime peut être souillé, ce ne peut être que par l'illusion (sinon il n'est pas sublime), illusion qui vient de la conscience duelle et limitative, donc du monde de la dualité.
Ainsi, le lion est le monde de la dualité.

La signification des deux mots essentiels étant dégrossie, reprenons la lecture du Logion, qui doit d'abord se faire sous un angle duel, puisque Jésus s'adresse à notre conscience matérielle dans un premier temps, et tout cela pour déboucher sur l'intention finale.

Le verset 2 signifie ainsi d'après moi que l'homme arrive à la conscience sublime non-dualiste par le fait de vivre la conscience matérielle et de s'en dégager par la compréhension qu'elle est illusoire car partielle. Ce monde dualiste ayant aidé l'homme à parvenir à la non-dualité (puisque l'homme le mange), il est béni et parviendra ainsi lui aussi à la conscience d'homme, et partant, à la non-dualité également (dont il fait donc déjà partie puisque la non-dualité est la vérité à atteindre) ! (= verset 3 et le lion sera homme)

Le verset 4 me parait simple : l'homme parait se souiller s'il se met à croire que l'illusion du monde de la dualité est réelle. (à noter que, toujours d'après la définition initiale, l'homme est sublime et ne peut être souillé, donc, il ne se souille pas en réalité, il parait se souiller d'un point de vue dualiste).

Le verset 5 est très important "et le lion sera homme" car il se situe après le verset 4. Il veut dire que même si l'homme est "souillé", en fait victime de l'illusion duelle, le monde dualiste sera homme quand même car si le monde dualiste a abusé l'homme, c'est qu'il fait partie de l'homme et arrivera donc à sa conscience non-duelle, et il y est déjà arrivé puisque la non-dualité est absolue et intemporelle !


En conclusion, cela forme un tout qui veut dire que quel que soit l'acte de la dualité (l'homme mange le lion ET le lion mange l'homme), le résultat est le même de par l'unicité des choses, et ainsi la dualité est une conscience fondamentalement intégrée dans la non-dualité, et est donc une illusion.

Ainsi, ce Logion, en fait, parle et ne parle pas, il est une ode à l'unité, il est une sublimation des mots et du Silence, il est 1.

Bonne journée à tous !

Bien à vous,

Greenman.

Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    6/9/2011, 2:48 pm

J'ai oublié d'écrire que d'un point de vue dualiste, il me semble que cela veut aussi dire que toutes les formes de vie passeront par l'homme pour arriver finalement à une conscience d'unité non-dualiste.
Ce qui confirme l'idée sacrée que l'homme est à l'image de Dieu.

Par ailleurs, ce fait est confirmé dans le Sanatana Dharma où les grands Maitres énoncent tous, quand ils prennent le point de vue dualiste, que, êtres spirituels, végétaux et animaux vivent en ayant le destin de s'incarner finalement en humain, afin de réaliser enfin le Soi.

Bien à vous,

Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    6/9/2011, 3:32 pm

Bonjour Greenman,

Je te remercie pour ton analyse, qui je dois dire, est très intéressante, surtout pour quelqu'un qui n'a pas lu le livre "L'Evangile selon Thomas" de Emile Gillabert.

C'est une expérience qui pourra se renouveler avec d'autres Logia Very Happy

Bien à toi
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 3:49 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    6/9/2011, 4:11 pm

Merci à toi, Ãnanda, et je vais voir sur le net si je peux me commander ce livre. Tu m'as mis l'eau à la bouche et je suis impatient maintenant, étant de nature curieuse. Very Happy

Quant à refaire le même exercice, ce sera avec un grand plaisir, c'est une vrai méditation. sunny

Bonne soirée à toi,


Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    9/9/2011, 7:49 am

Bonjour à tous,

Le "Lion" représente effectivement le monde Mental phénoménal et l'Homme se doit de manger le Lion, s'il veut affirmer son autonomie et affronter dignement le monde que nous connaissons ici bas. Quand l'Homme mange le Lion, il mange aussi l'énergie qui en est liée et l'Homme aime cela, il s'en délecte à un point, que cette énergie finie par l'enivrer de son mauvais vin. C'est au sein de ce jeu des compensations, que l'Homme se retrouve petit à petit prit au piège et finit par s'attacher à la matière funeste, c'est comme cela, que l'Homme devient saoul du mauvais vin, alors qu'il aurait pu "Boire" directement à la "Bouche" de la source.

Quand l'Homme décide d'entreprendre sa Quête du Soi, c'est qu'il souhaite re-trouver sa véritable nature, celle de son Être véritable. De ce fait, l'enchaînement se dissout peu à peu et l'Homme se désengage progressivement de la matière à laquelle il était soumis. Il peut alors se réaliser au sein même de sa Métanoïa, sans que le monde phénoménal le fasse tomber dans sphères densifiées de la dualité.

En conclusion : Si l'homme se désengage, il mange le lion et Tout est Un. Si le lion ou égo mange l'homme, alors la pauvreté apparaît et l'individu reste multiple et souillé.

Bien à vous
Ãnanda


_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 3:50 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    9/9/2011, 1:07 pm

Bonjour à tous,

Merci pour ton bon conseil, Ãnanda, j'ai reçu l'évangile de Thomas hier Very Happy

Ta réponse m'a plongé dans deux réflexions.

D'abord, l'interprétation ci-dessus me fait penser à une chose : je me souviens avoir lu quelquefois dans des ouvrages du Sanatana Dharma, de Swami Vivekananda par exemple, qu'il y avait une façon, une posture, de vivre les expériences liées aux désirs des sens, consciemment, en s'en détachant, en observant, en méditant sur l'acte et sa teneur, pendant et juste après sa satisfaction, plutôt qu'en répétant la satisfaction du désir indéfiniment sans méditer dessus, ce qui conduit inévitablement à plus d'attachement et à plus de nouveaux désirs.
Il appelait cette satisfaction définitive du désir réalisé " bhoga ".
En pénétrant ainsi dans la substance même de la dualité, mais réellement, on aboutit à la non-dualité et à la liberté vraie, par sublimation du désir particulier en désir du Soi. Ce qui revient à dire, ironie du sort, qu'avec la conscience commune, sans cheminement et sans posture, on ne jouit même pas correctement des objets du désir, loin s'en faut. On ne fait que les reluquer du coin de l'oeil, ce qui fait que l'on n'est pas satisfait du tout et que l'on recommence à l'infini : c'est un défaut d'observation, de conscience. Plus on écoute une musique réellement, plus on lit un livre avec pénétration, moins on a besoin des autres livres et des autres musiques...
Bien sûr, cette sublimation d'énergie, ce Bhoga, doit s'inscrire, pour être possible, dans une posture spirituelle globale forte, avec méditation ou autre pratique, et sublimation progressive du désir sexuel en Amour du Soi, transmutation qui, si elle se réalise, nous détachera peu à peu des autres désirs sans que nous ayons à lutter beaucoup, puisque c'est l'énergie de base.
Il y a donc manger le lion et manger le lion, et la posture fait la différence entre les deux. Ainsi, si nous sommes en quête du Soi, le "désengagement" doit d'ors et déjà être subtilement dans "l'engagement", sans attendre la fin de l'engagement, car la Vérité de la non-dualité est partout et omniprésente, et c'est aujourd'hui et maintenant que ça se passe, temps et espace étant illusions. C'est la voie directe...

Ensuite, la deuxième remarque à laquelle je pensais est en réalité un petit étonnement par rapport à cette interprétation qui, selon moi, ne met pas assez en évidence la non-dualité, alors même que je crois, (et c'est un postulat personnel fondé sur mes expériences auprès de certains maitres), que tout maitre authentique, et a fortiori Jésus, parle le plus souvent à la fois sur un plan dualiste et sur un plan non-dualiste, de façon parfois subtile et cachée pour ce dernier plan.
Ici, pour ce Logion, le plan dualiste est expliqué, mais je crois que là où on perd la non-dualité dans cette interprétation, c'est en négligeant le fait que les versets 4 et 5 se suivent et sont liés, incontestablement et volontairement puisque le verset "et le lion sera homme" est répété 2 fois dans le Logion. Ce n'est pas un hasard, cela veut dire : si l'homme mange le lion, le lion sera homme (V. 2 et 3) et si le lion mange l'homme, le lion sera homme aussi (V. 4 et 5) !
Cette concomitance de résultat pour 2 attitudes différentes et totalement opposées au niveau dualiste, projette subtilement le Logion dans la non-dualité, selon moi, malgré que l'explication dualiste reste parfaitement valable aussi. C'est tout le génie de ce Logion "unificateur".

En conclusion, pour ma part, je fonctionne en 3 points, c'est un peu une méthode "pour ne rien oublier" même si tous les Logions ou autres paraboles ne seront pas concernés : point de vue dualiste, point de vue non-dualiste, et point de vue transcendant qui échappe au mental où tout est vrai même la dualité incluse dans la non-dualité.
Ce dernier point n'est pas exprimable mais il restera dans le secret de la conscience de chacun.

Voilà, je voulais juste vous faire partager deux ressentis qui me sont arrivés encore, et tout cela n'engage que moi, bien sûr, je tente juste d'élargir la méditation, et je m'en vais lire cet évangile à présent.

Bien à vous,

Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    11/9/2011, 5:07 am

Merci à vous et je vais étudier vos réponses
Voici mon analyse et mes ressentis faits dans le silence de la brousse (qui n'est jamais silencieuse en fait) .
Je suis partie du point de vue que
1. Thomas a écrit un évangile, (nseignement) donc Thomas enseigne, et ce faisant il répond à des questions, qui sont certainement celles que tous les humains posent, lorsqu'ils cherchent le SOI
2.Thomas était un juif éduqué dans le pur judaisme, et qu'il s'addressait à ses compatriotes.
3.Le pur judaisme n'est que symboles et jeux de mots


Matthieu , un autre apôtre est représenté par l'homme, car il décrit très bien le “Mystère de l’Homme”, l'homme qui naît pour pouvoir se connaître donc aller vers SOI
Logion 19 :" Jésus à dit; Bien heureux celui qui était déjà avant d'exister"
Le Lion pour Thomas représentait très certainement Le Lion de Juda, la tribu d'où sortaitent les rois , donc représentant le monde matériel, et Jésus appartenant à cette lignée, né homme pour montrer le chemin était un lion. Bien entendu il connaissait les prophètes :Jérémie 15:16 : "Tes paroles se sont trouvées (devant moi) et je les ai dévorées.
Ainsi pour moi ,Thomas me dit Sad je dis me dit parce qu'un logion est la réponse , un oracle à une question, qui certainement n'aura pas le même sens pour tout le monde).
Heureuse es-tu si en tant que mortelle ( lion) tu dévores l'enseignement, tu deviendras un HOMME le vrai, le spirituel

Méprisable tu seras si tu laisses le matériel (lion) dévorer la connaissance sans t'en servir, mais tu seras quand même Homme , car Lion et Homme ne sont qu'un

Le système d'enseignement judaique demande qu'on saute de paragraphe en paragraphe, qu'on ne peut pas étudier seulement une phrase ou deux (c'est ceci...parce que cela...)

Logion 29 Jésus à dit
" Quand le corps vient à cause de l'esprit c'est une merveille.
Mais quand l'esprit vient à cause du corps c'est une merveille des merveilles"
J'en ai conclu:
Quand le corps (le lion) vient à cause de l'esprit ( l'homme), c'est une merveille.
Mais quand l'esprit ( l'homme )vient à cause du corps (le lion) c'est une merveille des merveilles"

Je vais maintenant étudier vos réponses
Merci de votre patience
Revenir en haut Aller en bas
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    12/9/2011, 4:32 pm

Bonjour Greenman,

Merci pour ton partage,

Citation :
Ce n'est pas un hasard, cela veut dire : si l'homme mange le lion, le lion sera homme (V. 2 et 3) et si le lion mange l'homme, le lion sera homme aussi (V. 4 et 5) !
Cette concomitance de résultat pour 2 attitudes différentes et totalement opposées au niveau dualiste, projette subtilement le Logion dans la non-dualité, selon moi, malgré que l'explication dualiste reste parfaitement valable aussi. C'est tout le génie de ce Logion "unificateur".

Il faut garder à l'Esprit la notion de "UN" et de "Deux", comme cela est précisé dans le Logion 11 : "Au temps où vous étiez "UN", vous avez fait "Deux" : Mais alors, étant deux, que ferez-vous ?" et c'est dans le même Logion que Jésus déclare : "Ceux qui sont morts ne vivent pas".

Le fait que cette phrase, "Le Lion sera Homme", soit répétée à deux reprises au sein des versets V.4 et 5, est tout à fait logique, car elle est à double sens :

Il y a d'un côté,

- L'homme "Heureux" qui a retrouvé sa Métanoïa, c'est le retour à la source du "Tout" en "UN" et "Le Lion sera homme", à l'image du "Fils Vivant du Père", c'est l'Esprit Vivant Non-Duel de "UN".

- De l'autre,

L'homme qui a sombré, en tombant dans l'ivresse du mauvais vin (Souillure), ce qu'il lui a valu de resté piéger dans la matière funeste et "Le Lion sera homme", mais à l'image du "Non vivant" et le Lion deviendra le reflet de cet homme à l'Esprit mort qui ne vit pas.

Il y a une phrase qui dit à peu prés ceci : "Le Fils quitte la maison du Père et en revenant, il sauve...".

Le Lion est associé au monde phénoménal, mais aussi à l'Ego Solaire et quand l'homme mange l'énergie du Lion, ce qui lui est nécessaire pour parfaire à son incarnation, cette énergie se convertie en mauvais vin et l'homme devient vite saoul de ce breuvage subtil, à un point, qu'il en oublie la source (Le Soi) auprès de laquelle, il se devait de continuer à boire. Donc, après s'être engagé auprès du Lion en le mangeant, l'homme doit aussi s'en désengager avant de se faire manger. D'où l'importance du Logion 04, qui nous dit :

1 Jésus a dit :
2 L’homme vieux dans ses jours n’hésitera pas
3 à interroger un tout petit enfant de sept jours
4 au sujet du lieu de la Vie,
5 et il vivra,
6 parce que beaucoup de premiers se feront derniers,
7 et ils seront Un.


Il n'y a aucune ambiguïté dans les propos de Jésus, entre le duel et le non-duel... Il est même très clair, comme de l'eau pure !

Bien à toi
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 3:52 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Greenman
Membre validé(e)
avatar


MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    12/9/2011, 8:17 pm

Bonsoir à tous,

Ãnanda et Cassandra, merci de vos partages très intéressants et instructifs. Very Happy


Ãnanda,

Excellentes les références au Logion 11, 4 et à l'Ego solaire. C'est cela qui m'a manqué pour aboutir à cette interprétation, cela diffère de mon point de vue à ce niveau, où tu écris :
"...mais à l'image du "Non vivant" et le Lion deviendra le reflet de cet homme à l'Esprit mort qui ne vit pas."

Ce qui donne un résultat très différent, évidemment, car dans les deux versets 3 et 5, pourtant identiques, "et le lion sera homme", l'homme n'est pas le même dans le verset 5 que dans le verset 3 puisqu'il est le non-vivant relatif à l'homme souillé du verset précédent ! Il faut donc en effet plutôt considérer l'ego solaire.
Très logique. Excellente interprétation. Et je te trouve plus clair qu'Emile Gillabert lui même.
J'en tire comme leçon, deux choses : la première, c'est qu'il faut avoir tout lu de cet évangile avant de faire une interprétation "définitive" d'un Logion, car tout cela se tient très subtilement, en plus avec des notions particulières à considérer. La deuxième chose est que j'ai l'esprit déformé par les paradoxes omniprésents dans le Sanatana Dharma, et que j'ai naturellement voulu en voir un ici, même inconsciemment. Very Happy


Cassandra,

Tu as bien de la chance d'être dans la brousse et au soleil. Very Happy

Très intéressante également ton interprétation, avec la référence au Logion 29 et au contexte spirituel de l'époque.

Tu écris une phrase qui est exactement ce qui me faisait défaut ici :
"Le système d'enseignement judaique demande qu'on saute de paragraphe en paragraphe, qu'on ne peut pas étudier seulement une phrase ou deux (c'est ceci...parce que cela...)"

Merci à tous les deux, ces réponses me seront très profitables pour la suite de ma lecture.

Je vous souhaite une bonne soirée,

Bien à vous,

Greenman.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evangile selon Thomas    

Revenir en haut Aller en bas
 
Evangile selon Thomas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evangile selon thomas - voici les paroles du Secret Jésus
» Evangile selon saint Thomas...
» Evangile selon saint Marc
» Evangile selon Marie madeleine
» Evangile selon Saint Jean – VIII – 23- 26 ("Bullaire" textuel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Evangile selon Thomas-
Sauter vers: