SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réalisme et lucidité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Réalisme et lucidité...   15/8/2011, 9:05 am

Bonjour à vous tous,

Qui ne s'est pas entendu dire un jour... "Soyez réaliste ; Il faut être réaliste ; faite preuve de réalisme ; Il faut voir la réalité en face, etc..." ! Le réalisme et la réalité, des mots qui se veulent tout autant rassurant dans la bouche de ceux qui les prononces, que dans les oreilles de ceux qui ont besoin de les l'entendre, car ils représentent le tangible, le palpable, le concret, le visible, l'existentiel... En somme, "Le monde du réel", qui devient aussi par extrapolation, le monde "Vrai".

S'il on prend la définition du mot "Réalité", ça dit cela :

- Le mot réalité (du latin res, la chose) désigne le caractère de ce qui existe effectivement, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif.

Comme on peut le constater, le réalisme trouve son origine dans qui est observable, impliquant de ce fait, la constatation "Intellectuelle" de l'observateur.

Est-ce que le réalisme est synonyme de lucidité ? Non, pas exactement !

La lucidité correspond à la qualité de la personne clairvoyante, capable de clarifier ses démarches (étymologie latine lux, qui signifie lumière). Qui a une vue claire et exacte des choses ; qui fait preuve de perspicacité, de pénétration d'esprit, d'une conscience visionnaire, etc. Être lucide, un état d'esprit qui tire son origine étymologique de la "Lumière" ou "Lux ou Lucis", une origine latine sous-jacente de "Lucis Ferre", qui veut dire "Porteur de lumière", plus connu aussi, sous l'appellation "Lucifer".

L'origine étymologique de ces deux mots reste intéressante, car le mot "Réalité" du latin "res" qui veut dire "Chose" (Objet observable) et "lucis/Lux" la "Lumière", pour désigner la lucidité.

Les esprits réalistes, cartésiens et autres rationalistes de tout poil ne manquent pas au sein de notre environnement quotidien, d’ailleurs il serait difficile de les oublier, tant ils revendiquent leur présence.

La question qui pourrait se poser, est celle-ci… Est-ce que ce monde réaliste est lucide ?

Bien à vous
Ãnanda

_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)


Dernière édition par Ãnanda le 24/1/2012, 3:18 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Réalisme et lucidité...   15/8/2011, 5:00 pm

Bonjour Ãnanda,

Avant de pouvoir répondre à cette question, doit-on se baser sur la définition commune de cette Réalité ?
Où doit-on alors conçevoir le sens étymologique de ce mot ?

Dans le premier cas, sa lucidité ne serait-elle pas illusoire comme l'est également le fruit de nos perceptions subjectives ?
Dans le deuxième cas, n'y a-t-il pas là un non-sens exprimé dans le fait d'associer un certaine "lucidité" à une réalité prenant en considération la dualité transitoire sujet/objet ?

Dans la Quête du Soi, la Réalité désigne le Soi.
Ce qui n'a jamais cessé d'être.

Nous parlons de Lumière pour exprimer ce qui, grâce à quoi nous pouvons perçevoir notre environnement.
Nous parlons du Mental pour désigner la source de nos perceptions extérieures.
Mais la source du Mental, comme la source de tout ce qui peut être perçu, en tant que manifestation illusoire, est le Soi.

Tant que perdurera la dichotomie sujet/objet, et la croyance à l'existence "réelle" de nos perceptions, nous baignerons dans une "Lumière" aveuglante qui se trouvera n'être que la projection de Ce qui Est réellement. Aveuglante, car la Nature Véritable de l'Etre ne peut être exprimée, ni pensée, ni comprise autrement que dans sa propre Inconcevabilité et par elle-même.

Le Mental à l'instar de l'Ego n'est qu'une sorte de brume qui nous empêche de perçevoir ce qui Est et nous incite à considérer à tord notre environnement comme existant et par extension, séparé de nous-même. Puisqu'un sujet implique nécessairement un objet, il y a forcément dualité et donc l'illusion de se croire distinct de ce dernier.

Comme l'ont souvent dit certains Sages, nous ne sommes pas ce que nous croyons être. A partir de là, quelle "réalité" donner à ce que nous pensons "Réel" ? La Lucidité peut-elle nous fournir les moyens nécessaires à la compréhension de celle-ci ?

Le Soi Est, sans attribut.
Comment le pourrait-il d'ailleurs, puisque désignant l'Unité...

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
domisol
Etudiant(e) en Advaïta
avatar


MessageSujet: Re: Réalisme et lucidité...   17/8/2011, 6:24 am

Bonjour Ãnanda et Shivoham,
Dès qu'on prend conscience que la perception des sens est interprété par le mental de chacun, on ne peut que se poser la question de la "réalité". Si le monde extérieur est vu différemment par chacun, c'est bien parce que sont séparés sujet et objet. De plus chaque mental fait croire à celui ou celle qu'il domine que sa vision est juste, autrement dit qu'il a raison. Et c'est ainsi que démarrent tous les conflits.

Le premier pas vers la lucidité consiste, il me semble, à voir que le monde extérieur nous parvient à travers un filtre personnel puis peu à peu, la conscience de l'infini qui nous entoure ramène notre petite personne à l'humilité de notre petitesse. Et comme le dit Shivoham, nous commençons à différentier Sujet et Objet. Je crois que cette dualité une étape nécessaire avant la découverte du Soi.

Quand l'expérience, qui seule, amène l'être vers l'Être, dévoile quelques éclairs de lumière, le Sujet se distancie de l'objet en effaçant jugement et interprétation. Les objets du "monde réel" deviennent en quelque sorte inutiles; c'est, il me semble, ce qui correspond aux démarches des ermites et des solitaires.

Enfin, arrive ce que j'appellerai la Lucidité, cette expérience étant probablement une sorte de grâce divine (comme le disait Greenman) où le chercheur sait intimement qu'il n'y a rien à chercher parce que tout est là "in et out", qu'il suffit juste d'ouvrir l'œil du coeur.
Que le Soi ravisse notre journée
domisol
Revenir en haut Aller en bas
Shivoham
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Réalisme et lucidité...   26/9/2014, 2:43 pm

Bonjour,

Citation :
Dès qu'on prend conscience que la perception des sens est interprété par le mental de chacun, on ne peut que se poser la question de la "réalité". Si le monde extérieur est vu différemment par chacun, c'est bien parce que sont séparés sujet et objet. De plus chaque mental fait croire à celui ou celle qu'il domine que sa vision est juste, autrement dit qu'il a raison. Et c'est ainsi que démarrent tous les conflits.

Tant que persiste la pensée "je suis le corps", il y a dualité.
Le corps est une projection mentale.
Autrement dit, une illusion.

Dès que cesse cette identification, il y a Unité.
Le Soi n'est pas séparé du corps.
Lui seul Est réel.

Citation :
Je crois que cette dualité une étape nécessaire avant la découverte du Soi.

S'il y a étape, alors il y a un chemin.
S'il y a chemin, alors il y a un but.
Mais le Soi est le chemin et le but.

Il est chemin dès lors qu'il reste à découvrir.
Il est but dès lors qu'il est Réalisé.
Mais le Soi est toujours présent.

En réalité, seule notre croyance en l'idée qu'il est un but à atteindre nous empêche de Le voir.
Puisqu'il n'y a rien à obtenir qui ne soit déjà là, comment dès lors partir à sa "découverte" ?
Le Soi n'a jamais cessé d'Etre.

Citation :
le chercheur sait intimement qu'il n'y a rien à chercher parce que tout est là

Je ne peux ainsi qu'approuver cette conclusion.

_________________
"Contente toi de demeurer en Paix où que tu sois !"

Shivoham
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réalisme et lucidité...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réalisme et lucidité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poésie en seconde : du romantisme au surréalisme, critiquez moi !
» Un chroniqueur saoudien d'une lucidité rare
» Aux profs de français: point culturel sur le réalisme...
» [4e] Quelles lectures cursives chapitre réalisme et fantastique?
» DVD Palettes sur le surréalisme??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: La Quête du "SOI"-
Sauter vers: