SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil...

Forum spirituel, dédié à l'Eveil de la Conscience et à la Quête du SOI - (Advaïta Vedãnta)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Turya - Turyagã

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ãnanda
Modérateur
avatar


MessageSujet: Turya - Turyagã   5/6/2011, 10:37 am

Turya - Tuyagã

तुरीय turīya var. turya [catur] a. m. n. f. turīyā ord. quatrième — n. le quart | phil. le 4e stade de l'âme, l'état de libération dans le brahman; cf. māṇḍūkyopaniṣad.

Ce n'est pas le quatrième état de l'Âme, mais plutôt, ce qui est sous-jacent aux trois autres états, que sont l'état de veille, le rêve et le sommeil profond. Le Turiya n'est séparé de rien, il est le substrat de tout ce qui existe.

turyagā [gā] f. phil. [YV.] l'accession à l'état de libération dans le brahman, 7e niveau de connaissance [jñānabhūmikā].

Selon les tenants de l'école Advaita Vedānta, Les trois premiers États (l'État de la conscience de veille et l'État de rêve) ne sont pas perçus comme des expériences profondes de la réalité en raison de leur nature dualiste du sujet et objet, dualisme du moi et du non-moi, dualisme de l'ego et du non-ego. Dans le troisième État, le sommeil profond "sans rêve", l'individu n'a pas conscience des objets externes ou internes, mais cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y ait pas de conscience du tout, de la même manière, dire : « Je ne vois rien dans l'obscurité », c'est « voir » que « je ne vois rien ». De même, dans un sommeil sans rêve, on n'est pas conscient de quoi que ce soit, et le fait même que cette déclaration soit véridique, prouve l'existence d'une conscience du sommeil profond.

Selon la philosophie Vedānta, dans la conscience de veille, « je » a un sens (identité de soi) et il est sensible aux pensées. Dans un sommeil en état de rêve, il n'y a pas ou peu de sens à « je », mais il reste des pensées et une conscience de ces pensées. Dans l'état de sommeil profond il n'y a pas de prise de conscience des pensées, pas plus que de « je ». Selon l'école Advaita, l'état de conscience nommé Turiya est une prise de conscience du « moi » sans objet et sans sujet. En cela, cet état de conscience est l'état présent des 3 autres.


_________________
"Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend de ces deux". (Logion 81 - Evangile selon Thomas)
Revenir en haut Aller en bas
 
Turya - Turyagã
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAMÂDHI, ou le sentier vers l'Eveil... :: Les Salons du SAMÂDHI :: Petit glossaire du Sanskrit-
Sauter vers: